Une autre épine italienne chez Mes Racines en Vénétie

 Sur son acte de mariage, célébré à Borso le 26 juillet 1683, mon ancêtre est désigné comme « Martin Cumin figlio di Zuañe di Valtellina, diocesi di Como« , soit « Martin CUMIN, fils de Giovanni (Zuañe = Zuanne = Giovanni) de Valtellina, diocèse de Côme ».
Valtellina n’est pas une commune mais une vallée italienne située en Lombardie, dans la province de Sondrio. En 1683, cette région relevait du diocèse de Côme. Pour remonter la branche de mon arbre au delà de Martin Cumin et de son père Giovanni, il me faut donc résoudre une première énigme : dans quelle commune de la Valtellina Martin est-il né ?


Mais je crains que cette question ne soit pas la seule. En 1683, l’usage des patronymes n’était pas encore figé. Il était courant qu’une famille change de nom en changeant de paroisse, un patronyme désignant son lieu d’origine lui étant parfois attribué. Un exemple de ce type dans mon arbre est celui de la branche des ANDREATTA originaires de Fietta qui s’est installée à Asolo, et dont le patronyme est devenu DA FIETTA dans cette ville.


Le nom de la famille CUMIN a été parfois orthographié COMIN dans les registres de Borso, jusqu’à ce que seule cette dernière forme subsiste, à compter de la seconde moitié du XVIIIe siècle. La similarité phonétique entre « Como », « Cumin » et « Comin » m’a conduite à imaginer une « épine dans l’épine » : et si Martin avait été appelé CUMIN à Borso parce qu’il était originaire du diocèse de Côme ?
Si tel était le cas la question qui se pose à moi serait double et quasiment insoluble : d’où venait Martin et comment sa famille était-elle appelée dans cette commune ?